Accueil Présentation Vie de l'association Aides humanitaires cours de langue Atelier cuisine Vietnamienne
Nous contacter Nos coordonnées

AIDES HUMANITAIRES

AU VIETNAM

en 2017

  Visite à Tây Ninh du 24 mai 2017 pour représenter l’AVLA

Nous sommes arrivés vers 11h chez le Père Van Nen et accueillis très chaleureusement par celui-ci accompagné de son assistant et d’un des professeurs de l’école du village.

Après avoir été mis au courant du programme de la cérémonie de remise des dons et procédé aux différentes formalités (signatures de documents, remise des 2200€), ils nous avaient conduits à l’école du village où nous attendaient les enfants.

Nous avons discuté   une dizaine de minutes avec l’ensemble des professeurs   qui semblaient très contents de faire notre connaissance. Ils avaient émis un vœu rappelé ensuite par le Père Van Nen lors du déjeuner  : ils voudraient s’équiper d’un rétroprojecteur pour améliorer leur enseignement. Son coût au VN  : 1000€. J’ai promis de vous en parler. Cela représente un coût mais si cela permet aux enfants de mieux apprendre…

Comme il faisait très chaud et que je ne voulais pas que les enfants aient à supporter ce soleil et cette chaleur trop longtemps, on avait procédé rapidement à la cérémonie de remise des enveloppes et cadeaux.

Un discours d’une professeure et un long mot de remerciements de la part d’une jeune fille représentante des élèves en vietnamien puis en anglais et quelques mots de ma part, tout ceci dans une très bonne ambiance (surtout quand il a fallu que je m’exprime pour dire que je ne serai pas longue du fait de mon incapacité de faire un discours en vietnamien), la distribution a pu commencer.

Les enfants malades de l’agent orange ont reçu leur part, certains d’entre eux étaient très atteints avec des handicaps moteurs très lourds. Ensuite, c’était la distribution des cahiers, quelques stylos/crayons et une enveloppe sur le plus grand nombre des élèves. En dernier, c’était la remise de 12 vélos aux élèves qui habitent loin de l’école et qui sont méritants  : ils sont repartis ravis.

Nous avons visité ensuite la cabane de deux élèves, environ 8 et 10 ans, dont la maman est au travail à 60 KM (déplacement pris en charge par l’usine qui passe la prendre le matin pour la redéposer le soir). C’est apparemment le lot de ces familles.

Après le déjeuner et la réception des vêtements demandés par Quy pour son exposition, nous sommes repartis vers 13h30.  



Virginie SIBERT et son mari, Gérard, sont allés à TÂY NINH au mois de mai 2017. Voici leur compte rendu :

>>>

Au cours del'année 2017, l'AVLA a versé une aide ponctuelle

NTèreww.pontdelumiere.fr/)

>>> >>> >>> ^